dying-light

Avis sur le jeu PC Dying light

Le jeu Dying light est un concept créé par l’équipe de Techland. Il embarque de nombreux morts-vivants depuis la sortie de sa première série. Actuellement, sa version PC a connu des bases redéfinies et profite de la notion de parkour. La série The Following veut ramener les joueurs les pieds sur terre en faisant apparaître un buggy dans le jeu. Aussi, la nouvelle carte est plus grande comparée à la version précédente. Techland étalent de nombreux arguments pour la vente de son jeu mais est-ce que tout est vrai ? C’est la question qui se pose.

dying-light-the-following

La confiance, base de l’histoire

Kyle Crane, l’avatar qui a le rôle principal dans le jeu essaie en permanence de recueillir des personnes blessées tout en leur garantissant que quitter la ville d’Haran est faisable. Tout cela dans l’objectif de parvenir à arriver dans une zone qui n’est pas infectée où se trouve une partie de la population. Désirant fortement de savoir un peu plus, il a emprunté les égouts et a découvert un accès vers la nouvelle carte. Pendant votre temps de jeu, vous serez directement en contact avec la population non infectée et il est primordial de gagner leur confiance, pour après rencontrer un mystérieux culte qui contribue dans cette immunité inédite.

Plus vous aidez vos nouveaux partenaires, plus la jauge augmente. Il faut qu’elle soit remplie pour ensuite avancer dans la mission principale. Le jeu original affiche sur sa droite les multiples missions que les habitants doivent effectuer. Certains n’en font pas attention puisque quelques missions secondaires sont franchement réussies, parfois drôles ou lugubres, mais cela apporte une ambiance particulière à ce jeu.

Intégration du buggy dans le jeu

La nouvelle carte pour Dying Light est plus grande, mais les choses à faire ne sont pas proportionnelles à cette dimension généreuse. En effet, les personnages sont amoindris comme les quêtes. Ce jeu nous fait sortir d’une ville dévastée pour nous emmener dans une campagne verdoyante. C’est dans cette optique que le buggy a été intégré dans cette version de la série Dying Light et il va falloir le piloter à de nombreuses occasions.

De ce fait, ce véhicule sera comme le second personnage principal car la majorité des missions sont à effectuer dans des endroits qui se situent assez loin des donneurs de quêtes. En ne l’utilisant pas, courir pour le récupérer en raison d’une fuite précipitée. Mais vous pourrez aussi rejoindre des zones sécurisées les plus proches pour réinitialiser l’emplacement du buggy. Si jamais vous vous situerez entre les deux, il faudra galérer pour parvenir à arriver à un point ou un autre. Le petit bémol est que le véhicule n’est pas défini comme un support de quête.

dyinglight

Un DLC encore meilleur

Pour le déblocage de l’arbre de talent « Légende » n’est accessible qu’une fois que l’une de vos compétences soit à son niveau maximal. Cela permet d renforcer davantage les capacités de l’avatar. Il faut savoir que les nouveautés et les améliorations apportées à ce jeu s’appliquent aussi en mode multijoueur.

Côté graphisme, la nouvelle zone vous fera profiter de quelques vues imprenables, comparé aux jeux de lumière et de l’esthétique en général de Dying Light. Malgré le fait que le jeu d’origine affiche quelques défauts, cette nouvelle version est à recommander à tous ceux qui ont aimé le titre de Techland.